Prise en main du Galaxy S4

C’est donc à la fin de la semaine que le Galaxy S4 sera commercialisé en France, et plus particulièrement samedi 27 avril. L’attente est à son comble et beaucoup d’entre vous attendent avec impatience sa sortie officielle.

A la rédaction de GalaxyS4.fr, nous attendons également avec grande impatience l’arrivée du Galaxy S4, afin de pouvoir vous proposer très rapidement le test complet de l’appareil. Et si nous n’avons pas encore réalisé ce test à proprement dit, nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer qu’il sera le plus complet que nous n’ayons jamais réalisé.

C’est lors d’une présentation réservée à la presse que nous avons eu la chance de découvrir le Galaxy S4, à Paris, dans un lieu très chic juste à côté de l’Arc de Triomphe. Même si le lieu était très agréable, nous n’avons eu d’yeux que pour le Galaxy S4.

Malgré tous les commentaires que l’on peut entendre ici et là, le nouveau haut de gamme de Samsung donne vraiment une impression de haut de gamme. Nous disposions ici du modèle GT-I9505X, embarquant le processeur quad-core Snapdragon 600 cadencé à 1.9GHz, mais disposant encore d’un firmware non finalisé (d’où la présence du X dans la référence).

Et la première chose qui nous frappe avec le Galaxy S4, c’est la qualité de son écran. Avec sa dalle Super AMOLED Full HD de 5 pouces, la qualité visuelle est tout bonnement exceptionnelle. Les couleurs sont vraiment belles, avec une bonne fidélité dans le rendu. Certaines mauvaises langues pourront dire que les blancs ne sont pas assez profonds, mais ils restent largement corrects.

Quoi qu’il en soit, la simple vision de l’écran du Galaxy S4 est une véritable invitation à parcourir les menus.

Lorsque l’on saisit le smartphone en main, une impression très agréable nous est alors offerte : la légèreté de l’appareil. Avec seulement 3g de moins que le Galaxy S3, on a pourtant l’impression d’avoir un smartphone très léger, mais sans pour autant avoir cette sensation d’avoir un jouet, trop léger, en main. Cette impression est en grande partie dûe à l’épaisseur contenue du Galaxy S4, avec seulement 7.9mm, contre 8.6mm pour le Galaxy S3 :



DSC02389

Au niveau de la finition, on retrouve donc une coque arrière en polycarbonate du plus bel effet. Il faut oublier ici la conclusion un peu trop hâtive « c’est du plastique, donc c’est bon marché ». Même si nous ne sommes pas en présence d’aluminium ou de toute autre matière, dite noble, le Galaxy S4 fait vraiment haut de gamme. Le contour façon liseré métallique est également très joli, ajoutant un peu d’impression qualitative à l’ensemble.

DSC02416

Comparé au Galaxy S3, le Galaxy S4 possède quasiment les mêmes dimensions, mais dispose d’un écran plus grand en 5 pouces. Au final, le nouveau haut de gamme de Samsung nous offre une meilleure vision avec une dalle plus grande, tout en conservant des dimensions contenues, avec une épaisseur réduite :

DSC02380

DSC02386

A sa sortie, le Galaxy S4 se verra déclinée en deux versions : Black Mist et White Frost. Sur la version noire, on peut remarquer qu’il s’agit d’un quadrillage qui n’est pas sans rappeler le carton d’invitation de l’événement à New-York du 14 mars dernier.

Cette configuration offre un rendu assez surprenant, puisque la coque arrière fait légèrement office de miroir, mais le résultat est plutôt réussi. Au contraire, la version blanche est plus sobre, et même si l’on peut deviner ce quadrillage, on ne retrouve pas cet effet miroir :

DSC02405

DSC02406

Sur la partie arrière, on retrouve la coque démontable, qui permet d’accéder à la batterie de 2600mAh et aux slots microSD et microSIM :

DSC02425

A noter que la disposition des éléments diffèrent du Galaxy S3, avec notamment un haut-parleur plus imposant :

DSC02429

Les picots pour le rechargement par induction sont également présents, et nous avons pu faire la connaissance avec le chargeur sans fil. Au niveau des accessoires, on retrouvait certains des produits prévus avec l’application S-Health (balance connectée, cardio, …) mais également la batterie étendue 9000mAh, la Flip Cover ou encore la S View Cover.

Venons en maintenant au fonctionnement même du Galaxy S4. Il faut bien l’avouer, le nouveau haut de gamme de Samsung en a sous la pédale. Le fonctionnement général de l’appareil est vraiment très agréable, avec une fluidité excellente et une parfaite rapidité d’exécution.

Le passage entre les différents menus est sans encombre, aucun bug ou ralentissement n’a été constaté durant nos différentes manipulations de l’appareil. Bien que disposant de smartphones de démonstration, le firmware semble parfaitement fini et donc prêt à être lancé.

La nouvelle surcouche Touchwiz Nature UX 2 apporte quelques changements, avec le redesign de quelques applications comme l’appareil photo, Samsung Apps, etc… plus modernes dans le style.

On pourra noté que le menu Paramètres est désormais scindé en quatre sous-menus, ce qui apparait finalement plus pratique qu’un seul et unique menu déroulant très long.

Bien évidemment, nous n’avons pas pu nous résister à quelques benchmarks pour estimer la puissance brute du Galaxy S4. Nous avons commencé avec le benchmark Quadrant qui vient tester l’ensemble des composants du terminal. Sont passées à la moulinette, les performances du processeur, les graphismes 2D/3D, la mémoire et les fichiers système.

Avec un score de 12420, le Galaxy S4 explose les compteurs et devance largement la concurrence (Samsung Galaxy S3 : 6028 / Sony Xperia Z : 8075 / HTC One : 11746).

Passons maintenant au benchmark AnTuTu, qui testent également l’ensemble des composants.

Avec un score de 24735, le Galaxy S4 se place toujours en tête avec un score jamais vu. La concurrence est relayée au second plan (Samsung Galaxy S3 : 16003 / Sony Xperia Z : 20794 / HTC One : 22678)

Bref, le Galaxy S4 est une véritable bête de courses et la concurrence va devoir s’activer pour rattraper son retard en terme de performances.

Dernier point, que nous avons testé : l’appareil photo. Avec un capteur de 13 mégapixels, le Galaxy S4 promet, sur le papier, de très beaux clichés. Mais qu’en est-il en réalité ?

Tout d’abord, en lançant l’application Appareil photo, la première chose qui surprend est la nouvelle interface proposée. Oubliez celle présente jusqu’à présent sur les smartphones de la gamme, on retrouve ici une interface semblable à ce que l’on peut rencontrer sur le Galaxy Camera.

Au final, si la première impression est assez déstabilisante de voir ses petites habitudes changer, cette formule est plutôt réussie. On dispose en partie haute de la fonction Paramètres, permettant d’accéder à une multitude de réglages, alors que sur le côté droit, un carrousel de fonctionnalités est présent.

De cette manière, pas besoin de plonger dans les réglages pour passer du panorama à Drama Shot, ou encore au mode nuit.

Bien évidemment, nous avons pris quelques clichés pour se rendre compte de la qualité du capteur :

20130423_203530_Richtone(HDR)

 

Même si les clichés pris ici ne sont pas une preuve irréfutable de la qualité des photos, le Galaxy S4 s’en sort très bien et nous montre  des clichés avec un très bon rendu. On décernera une mention spéciale au mode HDR qui permet une qualité de photo exceptionnelle. A noter que le mode panorama offre une prise de vues proches de 360°.

Dual camera est également présent, et même si certains pourront trouver cela gadget, il est possible d’ajouter de nouveaux effets aux clichés, ce que certains apprécieront. A noter qu’une batterie d’effets visuels est présente, avec la particularité d’offrir une prévisualisation avant même de prendre la photo.

Vous l’aurez bien compris, le Galaxy S4 est véritablement un smartphone haut de gamme, et Samsung signe là un magnifique appareil. Si les critiques ont pu fuser lors de sa présentation le 14 mars dernier à New-York, notamment par rapport à son design, il faut bien avouer qu’elles ne sont pas réellement fondées.

Bien évidemment, nous vous proposerons très prochainement un test complet du Galaxy S4, avec la présentation détaillée de toutes les fonctionnalités, photos, vidéos et screenshots à l’appui. Quoi qu’il en soit, et même si nous aurions aimé prolonger notre expérience avec le smartphone, nous sommes d’ores et déjà conquis par le Galaxy S4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *